Espoir

Direction, Debora WALDMAN
Piano, Edna STERN

Emilie Mayer, « Ouverture » de Faust op.46
Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto en ré mineur pour piano n°20
Johannes Brahms, Symphonie n°4

Opéra Grand Avignon / Avignon
Vendredi 4 mars 2022 20:30

Durée : 1h40

Tarif : De 5 à 30 euros

04 90 14 26 40 / Opéra Grand Avignon

Opéra Grand Avignon / Avignon
Vendredi 4 mars 2022 20:30

Durée : 1h40

Tarif : De 5 à 30 euros

04 90 14 26 40 / Opéra Grand Avignon

À propos du concert Espoir

Au début du XIXe siècle, la publication du Faust de Goethe provoqua un grand émoi chez les artistes et les intellectuels. Le monde musical ne resta pas indifférent et de nombreuses adaptations virent le jour. Au-delà de celles de Berlioz, Schumann et Wagner, l’ouverture d’Emilie Mayer (1880) compte parmi les moins connues. Elle dévoile son sens du drame et de la couleur orchestrale, notamment dans le pupitre des cordes. Avec le Vingt-quatrième, le Vingtième Concerto pour piano de Mozart est un drame en soi, une véritable odyssée humaine traversée de sombres emportements et de consolation intime. Une œuvre prédestinée au jeu subtil et au tempérament d’Edna Stern. Quant à la Quatrième Symphonie de Brahms, terminée en 1885, elle constitue le chant du cygne du compositeur dans le domaine symphonique. Si le thème initial aux cordes est particulièrement marquant, le thème du mouvement lent est lui aussi obsédant ; le scherzo est empreint d’une vigueur irrésistible, tandis que le final entérine dans sa grandiose passacaille la filiation spirituelle avec Bach.