Ciné-Concert Georges Méliès

Ciné-concert Tout Public, à partir de 7 ans

Sébastien Billard, direction
Valentin Hadjadj, compositeur

LA LUNE À UN MÈTRE, 1898
Georges Méliès : l’astronome
Jeanne d’Alcy : Phoebé, la bonne fée
Alors qu’il travaille dans son observatoire, un astronome voit apparaître un diablotin et une noble dame. Il dessine ensuite des corps célestes, qui s’animent alors sur le tableau noir. Puis ses meubles disparaissent, et alors qu’il souhaite regarder la Lune avec un immense télescope, celle-ci lui apparaît, un mètre devant lui, et mange son instrument. Elle détruit également d’autres objets, et deux enfants déguisés en Pierrot sortent de sa bouche. L’astronome veut la frapper, mais elle recule, puis se transforme en croissant, sur lequel repose une jeune fille, qui enfin apparaît près de l’astronome; elle s’envole alors. L’astronome est ensuite mangé par la Lune, qui recrache ses membres; le diablotin joue avec et la dame le reconstitue. Puis, l’astronome revient dans son observatoire.

À LA CONQUÊTE DU PÔLE, 1912
Georges Méliès : le professeur Maboul
Fernande Albany
Des scientifiques veulent aller au Pôle Nord. Des suffragettes s’y opposent pour la simple et bonne raison que aucune femme n’est conviée à participer à l’expédition. Enfin, les scientifiques partent avec un avion adapté, ils voient les signes du zodiaque puis atterrissent sur le sol du Pôle Nord. Là, ils doivent affronter les foudres du mystérieux Homme des Neiges…

LE VOYAGE DANS LA LUNE, 1902
Version colorisée
Georges Méliès : le professeur Barbenfouillis
Édouard Brunnet, Depierre, Gabriel Farjaux Fernand Kelm, Victor André
Des astronomes et spationautes
Henri Delannoy : le pilote de la fusée lunaire
François Lallement : l’officier de Marine
Jules-Eugène Legris : le chef du défilé
Bleuette Bernon : Phoebé, la déesse de la Lune
Jeanne d’Alcy

Lors d’un colloque d’astronomie, le professeur Barbenfouillis surprend l’auditoire en faisant part de son projet de voyage dans la Lune. Il organise ensuite pour ses confrères la visite de l’atelier où l’obus­patial est en chantier. Il sera propulsé en direction de la Lune au moyen d’un canon géant de 300 mètres de long.
Le lancement réussit, les six astronomes découvrent l’environnement lunaire et assistent à un lever de Terre. Épuisés par leur voyage, ils se couchent à même le sol et s’endorment. Apparaissent sept étoiles représentant la Grande Ourse, puis une étoile double, Phoebé et Saturne. Survient une tem­pête de neige provoquée par Phoebé, qui les réveille ; ils s’engouffrent dans une ouverture au sol où ils découvrent des champignons géants et des Sélénites, population autochtone de la Lune, qui les emprisonnent et les présentent à leur roi. L’un des prisonniers se précipite sur le souverain, le jette au sol et ils parviennent tous à s’échapper, poursuivis par les Sélénites. L’un des poursuivants reste accroché au fuselage de l’obus qui prend la direction de la Terre. De retour, après être tombés dans la mer, les savants sont accueillis en héros et exposent triomphalement leur capture. Ensuite, une sta­tue représentant Barbenfouillis est érigée sur la place de la ville avec l’inscription latine Labor omnia vincit (Un travail acharné vient à bout de tout).

LE MÉLOMANE, 1903
Version colorisée
Un tour de magie : la tête de Méliès se détache de son corps ; déposée sur une portée, elle se transforme en note de musique. En répétant ce tour de passe-passe, une mélodie apparaît.

Ciné-concert Tout Public
Jeudi 29 novembre, 18h
L’Alpillium, Saint-Rémy de Provence

Ciné-concert étudiant
Vendredi 30 novembre, 20h30
Cinéma Capitole – Studios

Ciné-concert Tout Public
Samedi 1er décembre, 20h
La Boiserie, Mazan

Ciné-concert Tout Public
Dimanche 2 décembre 2018, 17h
Cinéma Capitole – Studios