Samuel Jean

Samuel Jean, nommé Premier Chef Invité en 2012, contribue largement au développement et au rayonnement de l’Orchestre Régional Avignon Provence. Il a entre autre dirigé les enregistrements de Peter Pan d’Olivier Penard, paru en novembre 2012 (Le Sablier), du Docteur Miracle de Bizet (Timpani), paru en mai 2013 (Choc Classica), de L’Amour Masqué de Messager, paru en janvier 2014 chez Actes Sud, du disque Belle Epoque avec le harpiste Emmanuel Ceysson (Naïve, 2015) et plus récemment la SADMP de Louis Beydts et la création mondiale Homériade de Martin Romberg avec le comédien Robin Renucci paru début 2016. Samuel Jean enregistre aussi pour le label DG, l’album « Yes » de la soprano Julie Fuchs, avec l’orchestre national de Lille. (Diapason d’or de l’année, Choc Classica, nommé dans la catégorie meilleur enregistrement de l’année aux victoires de la musique…)

 

Après une riche expérience de chef de chant, chef de chœur et assistant dans des maisons telles que l’Opéra National de Paris, le Théâtre du Châtelet, le Festival d’Art Lyrique d’Aix en Provence ou le Grand Théâtre de Genève, Samuel Jean décide de se consacrer à la direction d’orchestre dès 2006. Lauréat du concours de jeunes chefs de l’orchestre National d’Ile de France en 2006, il est dès lors engagé par l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre National d’Ile de France, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen, l’Orchestre de Cannes PACA, l’Orchestra La verdi di Milano, l’orchestre Pasdeloup, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre national de Lille pour n’en citer que quelques-uns…

Dans le domaine lyrique, Samuel Jean est un invité régulier du Théâtre Royal de la Monnaie où il dirige Cendrillon, Rigoletto, Béatrice et Bénédict et plus récemment Aida. Il dirige également au Théâtre du Châtelet (On the town), à l’Opéra Comique (La Périchole, La Veuve Joyeuse), à l’Opéra National de Bordeaux et à l’Opéra de Marseille (Orphée aux Enfers) mais aussi aux Opéras de Rouen, Saint-Etienne, Toulon, Dijon et Avignon.

La saison prochaine, Samuel Jean dirigera l’Orchestre Philharmonique de Liège, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre de Picardie, l’orchestre de Cannes mais aussi Les Dialogues des Carmélites et Traviata à l’opéra du Grand-Avignon ainsi que l’Elixir d’Amour à l’opéra de Tours.

Visiter son site internet