Romain Dayez, baryton

Romain Dayez naît à Bruxelles en mars 1989. Après des études au Conservatoire Royal de Bruxelles, il intègre le CNSM de Paris pour y poursuivre sa formation avec Alain Buet. Il a tenu des rôles dans une quinzaine d’opéras tels que La Forêt Bleue (L’Ogre) de Aubert à l’Opéra Royal de Wallonie, La Traviata (Baron Douphol) de Verdi à l’Opéra de Metz, Don Giovanni (Leporello), La Finta Giardiniera (Nardo) de Mozart, Alcina (Melisso) de Handël, Castor et Pollux (Jupiter) de Rameau,  Faust (Méphistophélès) de Gounod, Aïda (Il Re) de Verdi etc. Il se passionne pour la musique actuelle (par exemple avec la Mass of The Children sous la direction de John Rutter) et a participé à une quinzaine de créations dont cinq opéras et deux comédies musicales (le rôle titre de Pourquoi j’ai mangé mon père au Théâtre du Châtelet, par exemple). Il travaille le répertoire de l’oratorio avec des grands maîtres tels que Howard Crook, Peter Kooij, Vincent Dumestre, Paul Agnew. Il est l’invité de nombreux festivals et sa passion pour l’oratorio lui donne l’opportunité de chanter une cinquantaine d’œuvres sacrées en soliste partout en Europe, dans des lieux réputés tels que le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Notre-Dame de Paris, La Madeleine, l’Arsenal de Metz, le Théâtre des Champs-Elysées, etc. Il est directeur artistique de Alliage Art Project, un concept mettant en valeur la musique actuelle, en l’alliant à la danse contemporaine et aux arts plastiques.