Martin Romberg

Martin Romberg est né en 1978 à Oslo, Norvège. Il étudie la composition auprès de Michael Jarell et la musique de film auprès de Peter Sattler à l’université de musique de Vienne en Autriche. Il est l’un des plus actifs compositeurs de musique orchestrale de sa génération en Norvège.

Sa musique, qui est fortement enracinée dans la tradition néoromantique, a été interprétée par une vingtaine d’orchestres dont The Pro Arte Orchestra, The Astana Symphony Orchestra, The Bergen Phiharmonic Orchestra, The Deutsche Filmorchester Babelsberg, Orchestre National de Montpellier, Akademische Orchestervereinigung Göttingen, Shanghai Wanfang Youth Symphony Orchestra, Mittelsächsische Philharmonie, L’orchestre de Basse Normandie, L’orchestre Régional d’Avignon, Orchestre de Pau pays de Béarn, Telemark Kammerorkester, Nizhni Novgorod Philharmonic orchestra, Arcangel State Chamber Orchestra, et l’Orchestre National de Lille, entre autres.

 

Aujourd’hui, il vit et travaille comme compositeur dans le sud de la France, poursuivant son but de relier musique classique et culture populaire à travers ses œuvres basées essentiellement sur la mythologie, la littérature fantastique, les légendes, ou encore les bandes dessinées. Ses premières œuvres ont été éditées par les éditions Gérard Billaudot, Paris.

 

En juillet 2015, l’œuvre Homériade, pour orchestre, a clôturé le festival d’Avignon avec Robin Renucci comme récitant. L’œuvre Telperion et Laurelin a été programmée lors de la saison 2015/2016 pour 6 concerts avec l’Orchestre National de Lille. Le concerto pour saxophone et orchestre, The Tale of Taliesin, a été programmé en novembre 2016 par l’orchestre du théâtre du Nord, St. Petersburg. Il travaille actuellement sur un opéra d’après un drame d’Henrik Ibsen pour une maison d’opéra à St. Petersburg.

 

Il a publié deux disques monographiques sur LAWO classics, Norvège, avec respectivement une musique pour piano solo enregistrée par le pianiste français Aimo Pagin et une musique pour chœur interprétée par Grex Vocalis, The Norwegian Girls Choir et NOVA Chambre Choir. Suite à une commande d’Ingolf Wunder, il a arrangé plusieurs morceaux orchestraux de John Williams pour piano solo, publiés en 2012 par Deutsche Grammophon.

 

En 2007, il a gagné le concours De Unges Konsert à Bergen, Norvège, ainsi que le prix de la fondation Paul Woitschach à Berlin. En 2008 et 2016, il remporte la grande bourse de l’état norvégien pour les compositeurs populaires. En 2016 son concerto pour violon Poemata Minora a été choisi comme œuvre de l’année par NOPA (association nationale de compositeurs populaires).