Florent Leroux-Roche baryton

Ce jeune baryton âgé de 26 ans, commence le chant lyrique à l’âge de 10 ans avec la cantatrice Gayanné Hovannissian. Avec cette dernière, il participe à la création d’un opéra adapté sur le Stabat Mater de G-B Pergolesi, au Théâtre de la Criée.

Cet opéra sera joué par la suite au théâtre de l’Odéon ainsi qu’à l’abbaye de Saint-Victor où il sera enregistré. Premier prix de chant du concours Ravel Granados il est remarqué par le Maestro Claude Thiolas et deviendra son plus jeune élève. Après un baccalauréat littéraire spécialisé en musicologie obtenu avec mention, il intègre la faculté de musicologie d’Aix Marseille.

Florent approfondit sa culture du chant et du répertoire vocal avec Tibère Raffalli au CNRR de Marseille, conservatoire dans lequel il obtient un premier prix de chant lyrique en 2010. Cette même année il interprètera à plusieurs reprises le rôle de Raimbaud du Comte Ory de Rossini. Afin d’enrichir sa musicalité, il collabore avec de prestigieuses personnalités du monde lyrique tel que Ruggero Raimondi, Gabriel Bacquier, Jean Philippe Lafont.

 En 2009, il participe à la création d’une adaptation du Requiem de Fauré avec l’ensemble « Rondo Di Cello ». En 2013 il est auditionné par Raymond Duffaut qui lui confie le rôle de Ramiro dans L’Heure Espagnole et lui permet de se produire à l’Opéra Théâtre d’Avignon à l’occasion du Tremplin Jeunes Chanteurs. En 2015 lors du festival Vladimir Cosma il interprète des extraits de l’opéra Marius et Fanny sous la baguette du compositeur.

Malgré son jeune âge, Florent a participé à plus de 300 concerts en France, en Italie, en Allemagne et en Belgique. Sa diction, sa musicalité et sa fougue ont valu à Florent d’être l’objet de nombreux reportages et films documentaires sur son parcours atypique.