Ani Sargysan

Née à Erévan (Arménie), Ani Sargsyan commence sa formation musicale par l’étude du piano. Dès son plus jeune âge elle chante et participe à de nombreux concerts comme soliste. Elle intègre le Conservatoire d’Erévan et obtient en 1998  le 1er prix et le diplôme d’excellence de chant lyrique. Elle est admise au Conservatoire National Supérieur d’Erévan dans la classe d’Olga GABAYAN et achève en 2003 sa formation en chant lyrique, musique de chambre, histoire de la musique, piano etc. avec un 1er prix et un prix d’excellence. Séduite par la culture et la musique française, elle cherche à se perfectionner dans l’interprétation des opéras et des mélodies. Arrivée à Paris elle suit le cursus supérieur du conservatoire de la rue de Madrid dont elle sort diplômée en 2005.
Avec une voix profonde, à la fois grave et lumineuse, dramatique et sensible, la brillante et expressive mezzo-soprano Ani Sargsyan est lauréate et finaliste de plusieurs concours prestigieux en Arménie comme en France (Erévan, Picardie, Paris, Béziers, Toulouse, Bourgogne, Marmande). Elle se distingue en particulier lors du concours de chant de Toulouse en 2008 où elle remporte le Grand Prix et l’année précédente à Bézier avec le 1er prix en opéra au Concours National de Chant Lyrique.
Professionnelle depuis 1998, elle participe à de nombreux concerts, récitals et productions (Arménie, France, Algérie, République Tchèque, Pays Bas, Hongrie). Elle s’est produite dans les opéras Cosi fan tutte  et  Nozze di Figaro  de Mozart,  Cinesi  de Gluck,  Gianni Schicchi  de Puccini,  Vita  de Tutino, Camille  de Decoust (création), et en récital dans les  Liebeslieder  de Brahms,  Stabat Mater  de Pergolesi,  Requiem  de Mozart,  Messe en UT  de Beethoven,  Le Paradis et la Péri  de Schumann,  Cantique de Pâques  de Honegger, Petite Messe Solennelle de Rossini, Messe du Couronnement K 317 de Mozart, Symphonie No.9 de Beethoven, création mondiale de Private View de Annelies Van Parys.