Alexandre Tharaud, Piano

La présence d’Alexandre Tharaud s’accentue dans le monde entier. En Europe, il s’est produit ces dernières saisons à la Philharmonie de Cologne et de Varsovie, Victoria Hall de Genève, Muziekgebouw d’Amsterdam, BOZAR de Bruxelles et d’Eindhoven (où il fut résident en 2015/2016), BBC PROMS, Auditorio Nacional, Santa Cecilia à Rome ainsi qu’à la Philharmonie de Paris. Il joue désormais régulièrement en Asie, particulièrement en Chine, Corée du Sud et au Japon. Après des débuts réussis au Carnegie Hall à New York et une première visite de la côte ouest américaine, Alexandre est apparu au printemps 2016 pour la première fois avec l’Atlanta Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra et, pendant sa tournée américaine avec Les Violons du Roy, dans les plus grandes salles des Etats-Unis, du Symphony Hall de Boston au Walt Disney Hall à Los Angeles.

Après le succès incontesté des Variations Goldberg au disque et à l’écran, Alexandre Tharaud a interprété Rachmaninov (concerto No 2, pièces pour piano et mélodies) à la Philharmonie de Paris pour la sortie de son nouvel enregistrement chez ERATO, entouré du Royal Liverpool Philharmonic Orchestra sous la direction de Vassily Petrenko, et de nombreux solistes.

Un des points forts de l’année 2016 a été la création mondiale du concerto pour la main gauche du compositeur danois Hans Abrahamsen avec le chef Ilan Volkov et l’orchestre de la WDR à Cologne, repris depuis à Birmingham avec le CBSO, à Copenhagen avec le DR SymfoniOrkestret et le Rotterdam Philharmonisch Orkest, ce dernier sous la direction de Yannick Nézet-Seguin.

Les parutions discographiques d’Alexandre Tharaud sont à l’image de son éclectisme : Concertos de Haydn, de Mozart et de Bach (avec Les Violons du Roy), Autograph, Le Boeuf sur Le Toit, Scarlatti, Journal Intime (Chopin) pour ERATO et les Variations Goldberg. Pour harmonia mundi : les Nouvelles Suites de Rameau, intégrale Ravel (Grand Prix de l’Académie Charles Cros, Diapason d’Or de l’Année, CHOC du Monde de la Musique, Recommandé de Classica, 10 de Répertoire, Pick of the Month BBC Music Magazine, Stern des Monats Fono Forum, Meilleur disque de l’Année de Standaard), Concertos Italiens de Bach (l’un des évènements de l’année 2005), Couperin, Satie (Diapason d’Or de l’Année 2008), et Chopin (Intégrale des Valses et Vingt-Quatre Préludes).

Sensible à la musique de son temps, il est dédicataire de nombreuses œuvres dont les concertos pour piano de Thierry Pécou et Gérard Pesson.